ASLRG 2021/2023 – Rando n°4 – Trous Blanc

Après les randonnées allant du sud sauvage vers les Makes en passant par Grand Anse, les élèves ont pris de la hauteur en se rendant dans la région du Volcan.

Guyanah nous raconte son après-midi à l’A.S :

Aujourd’hui,  mercredi 13 avril nous étions 4 licenciés de la section randonnée, tous élèves de seconde, à participer à cette randonnée . J’ai été accompagnée durant la course d’une lycéenne et de deux lycéens d’autres lycées du sud de l’île tandis que mes 3 autres camarades faisaient leur randonné non chronométrée. Nous avons commencé la course à Piton Sec vers 13h40. Comme il avait plu et pleuvait légèrement par intermittence, le sol était glissant et boueux. Il y avait quelques montées mais à mon sens plus de descentes. J’aimais bien ces descentes car elles nous permettaient de prendre de grandes bouffées d’air, et de récupérer. Nous avons terminé ce parcours après avoir dépassé un petit pont de bois. Mon temps final est de 37 min . J’ai aimé faire cette course, elle m’a permis de voir mes capacités et il y avait notamment de bons plans frais et magnifiques ce qui a rajouté une bonne ambiance dans mon groupe .

Une autre élève de seconde, qui a pour objectif de ne pas arrêter en cours de route et d’être régulière à tous les entraînements, nous donne son ressenti sur cette même journée:

Bonjour ! Je suis une élève de seconde et j’ai participé à la randonnée avec l’AS de Trous blancs. Je vais vous expliquer un peu mon ressenti. Alors pour commencer ,il faut savoir que je ne suis pas forcément la meilleure en sport mais j’aime quand même ça ! Je trouve ça assez relaxant, cela me permet de me vider la tête.Mais les randonnées à l’AS me permettent aussi de sortir un peu de chez moi, ce qui est vraiment bien. En plus les sites sont beaux !

Cette randonnée que j’avais déjà  faite par le passé était vraiment bien !!! Cela m’a fait plaisir de la redécouvrir. J’y ai retrouvé mon ancien collège et j’ai pu revoir quelques personnes c’était chouette ! Un petit désagrément mais rien de bien méchant, la boue. J’en avais partout sur mes chaussures et mes jambes, mais honnêtement ça en valait la peine. J’ai pu revoir des paysages que j’aimais beaucoup. J’ai failli glisser plusieurs fois sur ce terrain boueux. Je me suis fait quelques frayeurs mais je ne suis même pas tomber. Il y avait aussi des montées et elles étaient assez éprouvantes. Heureusement, il y avait quelques fois des descentes ou du plat ce qui permettait de récupérer avant les prochaines. À la fin j’étais très fière et super contente d’avoir pu refaire le parcours et de l’avoir réussi ! Ma prof d’EPS m’a accompagnée tout du long et je lui en suis reconnaissante pour la motivation et les encouragements qu’elle m’a apportés.