Le Devoir de Mémoire d’un Cadet !

Dans l’objectif de sensibiliser les Volontaires Jeunes Cadets au Devoir de Mémoire et de développer leur sens de l’engagement, ils ont participé à 3 cérémonies.

Le jeudi 27 octobre au RSMA de Terre-Sainte, ils étaient à la cérémonie de présentation du drapeau du Régiment aux nouvelles recrues du contingent du mois d’octobre. Une présentation qui symbolise la reconnaissance, la prise en compte et l’appartenance de ces jeunes volontaires de 18 à 25 ans au Régiment. Ils ont rencontré des anciens combattants et Madame Mühlke, représentante de Madame la Rectrice et déléguée pour le trinôme académique.

Photos du 27 octobre au RSMA.

Le vendredi 4 novembre accompagné de Monsieur Le Proviseur, ils se sont rendus à la Mairie du Tampon pour la cérémonie d’accueil de la Flamme du Soldat Inconnu lors de son parcours mémoriel à travers les 24 communes de l’île. Cette Flamme du souvenir symbolisant la reconnaissance de la nation pour ceux qui l’ont défendu en combattant jusqu’à la mort. Cette Flamme appelant à honorer la mémoire des poilus réunionnais morts pour la France lors de la Grande Guerre 1914-1918 et honorer également les soldats récemment disparus aux combats.

Devant Monsieur Le Maire André Thien Ah Koon, de Monsieur Ary Langenier président de la SMLH, des associations d’anciens combattants, des cadres du RSMA-R les cadets Ena, Leslie, Clément et Raphaël ont lu le texte du Général d’armée Bruno DARY ; un texte lu chaque soir, au début de la cérémonie de ravivage de la Flamme sous l’Arc de Triomphe.

Texte La Flamme du Général Bruno DARY

Photos du 4 Novembre parvis de la Mairie

Dernière étape de ce parcours mémoriel, le vendredi 11 novembre 2022 c’est sous un soleil intense que les cadets ont assisté à la cérémonie du 104e anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918 qui s’est déroulé sur la Place des Victoires sur le front de mer de Saint-Pierre en présence de Monsieur Le Sous-Préfet, du Chef de corps du RSMA-R, des anciens combattants, des Proviseurs et des parents.

En portant le Bleuet de France (fleur du souvenir, du respect, de la solidarité entre les générations), ils ont rendu hommages à tous ceux qui sont morts pour la France sur le territoire national et en opérations extérieures. Ainsi qu’aux blessés et victimes du terrorisme.

Photos du 11 Novembre à Saint-Pierre

Ce Devoir de Mémoire pourra se poursuivre par un Travail de Mémoire à réaliser (comme un devoir d’histoire et un travail sur l’enseignement de la défense) pendant les apprentissages en cours d’Histoire-Géographie, d’EMC, ou lors de recherches personnelles et peut-être par une présence aux prochaines cérémonies commémoratives.
Le Bleuet de France lance sa campagne d’appel au don, pour soutenir les anciens combattants, et militaires blessés, leurs familles et les victimes d’actes de terroristes. Pendant la Première Guerre, le Bleuet désignait les jeunes recrues qui arrivaient sur le champ de bataille avec des uniformes d’un bleu horizon. Depuis, l’appellation est devenue un insigne par l’action de 2 infirmières de l’hôpital militaire des Invalides à Paris en 1925. Souhaitant venir en aide aux mutilés, ces deux infirmières créent des ateliers de confection de bleuets en tissu afin de les aider à reprendre goût à la vie. Ensemble, aidons ceux qui restent ! Pour faire un don : https://www.onac-vg.fr/dons/

Qui Ose, Gagne ! Le Piton des Neiges !

Terminons par une phrase réflexive :
« Votre engagement est une chance pour votre réussite, ne l’oubliez jamais ! » Le Chef de corps 2022 du RSMA-R, le Colonel Laurent de Saint Blanquat

Et par un chant de :