Les entreprises, au travers de leur taxe d'apprentissage, participent au financement des dépenses nécessaires au développement de l'enseignement technologique et professionnel des lycées, pour les formations initiales qui y sont dispensées.
    La fraction appelée « barème » ou « hors quota » bénéficie ainsi aux lycées technologiques et professionnels (23% de la taxe d’apprentissage).
    Le reste de cette taxe est versée aux Régions (fraction régionale) et à l’apprentissage (fraction quota).

    Elle est reversée directement à l’établissement d’enseignement désigné par l’entreprise. Les entreprises souhaitant verser tout ou partie de leur taxe au lycée doivent le préciser à leurs organismes collecteurs de la taxe d'apprentissage (OCTA), qui sont également chargés de la reverser aux établissements bénéficiaires.