8 mars: journée internationale des Droits des Femmes!!!!!

La journée du 8 mars est l’occasion d’aborder avec nos élèves la situations des femmes en France et dans le monde…

La culture de l’égalité peut se définir comme:

« L’éducation au respect mutuel et à l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes ».

Elle vise notamment à lutter contre les stéréotypes de sexe dans tous les domaines où ceux-ci risquent de renforcer les inégalités entre les femmes et les hommes, comme l’éducation et l’orientation professionnelle, la culture et la communication, les médias ou encore le sport.

Ci-dessus DATE DU DROIT DE VOTE ACCORDE AUX FEMMES SELON LES PAYS…

Si l’égalité existe de façon formelle dans le principe, elle est loin d’être acquise dans les faits. L’égalité de droits ne mène pas automatiquement à une égalité de fait – d’où la nécessité de mettre en œuvre des démarches d’équité et de sensibiliser toute la communauté scolaire.

Cliquez ici pour accéder à lESCAPE GAME spécial DROITS DES FEMMES

La notion d’égalité n’est pas contradictoire avec la notion de différence. Chaque personne, parce qu’elle est unique, est différente des autres, mais toutes les personnes sont égales en droit. L’égalité homme-femme n’implique pas que les hommes et les femmes deviennent identiques, mais que tout le monde ait les mêmes droits et des opportunités égales dans l’existence!!!!!

Ci-dessous: Éliminer les stéréotypes et proposer des représentations diversifiées des femmes et des hommes

Concrètement, il s’agit de d’assurer l’accès des femmes et des hommes aux mêmes opportunités, droits, occasions de choisir, conditions matérielles – par exemple, même accès aux soins médicaux, partage des ressources économiques et des tâches , même participation à l’exercice du pouvoir politique… , tout en respectant leurs spécificités. La notion d’égalité ne se confond pas avec l’identité et n’est pas contradictoire avec la notion de différence.

Ci-dessous: 73% des femmes font plus de tâches ménagères que leur conjoint

« IL PEUT LE FAIRE »

Convention interministérielle 2013-2018 pour « l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif »

Les actions qu’elle prévoit seront déclinées annuellement autour de 3 priorités :

  • Acquérir et transmettre une culture de l’égalité entre les sexes ;
  • Renforcer l’éducation au respect mutuel et à l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes ;
  • S’engager pour une mixité plus forte des filières de formation et à tous les niveaux d’études

QUELQUES CHIFFRES

1 FEMME SUR 2 a déjà été confrontée à une situation de sexisme ou de harcèlement sexuel au travail

En 2020, 102 femmes ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire En 2022, déjà 13 femmes ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire (au 4/03/2022)

82 % des parents isolés sont des femmes