La 1 animation sur scène lors de « la nuit des musées » , le 14 mai 2022

La 1 animation sur scène  lors de « la nuit des musées » , le 14 mai 2022

Juin 15, 2022

Après notre performance au concours de la flamme de l’égalité, le professeur-relais du musée de Villèle, Me Balounaïk, nous a sollicités pour participer à la Nuit des musées. Nous avions ainsi poursuivi notre travail sur l’esclavage. Accompagnés des professeurs, des assistants pédagogiques et des intervenants, nous avons interprété une libre-adaptation du « Volcan à l’envers ou Me Desbassyns, le diable ou le bondieu» de l’écrivain Réunionnais Boris Gamaleya.

Notre scène , Crédits Photo : Willy Chassan

Le samedi 14 mai, le jour J, accompagnés de Me SAY, de quelques parents, nous avons pris le bus en direction vers le haut lieu historique, le musée « de Me Desbassyns » vers 13h. A notre arrivée, il fallait finir de préparer la scène : la construction du volcan, faire le feu de camp. La cabane, le podium étaient déjà installés.  Nous avions répété pendant deux heures les chants et le texte, réglé les micros. Pendant notre répétition, on a été interviewé par un journaliste de Radio, Réunion 1ère. Nous sommes passés au journal radio de 18h. Nous étions au comble du stress et de l’excitation. Une pause pour nous concentrer fut nécessaire. C’était la première fois que nous nous mettions en scène et devant des inconnus !


Moment de concentration avant l’entrée en scène

A 19h20, le spectacle est lancé au rythme des tambours et sous les feux des projecteurs. Nous sommes vêtus de costumes véritables, gracieusement empruntés par un costumier-designer, Mr Loljeet.

Sur scène

Nous sommes stressés et concentrés.Chacun d’entre nous, avions assumé respectivement nos rôles. Le déroulé est respecté, on joue et prend plaisir sur scène car la lumière nous éblouït et nous empêche de voir la foule nombreuse. Malgré quelques oublis à la fin, nous sommes heureux et fiers de notre prestation. Pour des acteurs novices et amateurs, nous avons pour la 1ere fois joué une pièce devant un public et dans un cadre magnifique, un haut lieu de mémoire de l’esclavage. Le public nous a applaudis chaleureusement.


Le final sur scène
Me Desbassyns et Le Diable
Le Diable et le Bondieu

On a su en appliquant les méthodes , mémoriser nos textes, prendre la parole en public, nous surpasser, vaincre notre timidité. Cette libre-adaptation a permis à certains de révéler leurs compétences et à se surpasser.  On remercie toutes les personnes qui nous ont accompagnés dans cette belle expérience. On espère jouer à nouveau un jour…

La nuit des musées

La classe 1animation, Mai 2022

468 ad